Cameroun :Les start-up et l’économie numérique

Mettons un terme à cette série sur les startups. Ce billet ne sera pas un award sur ceux qui ont réussi. Je n’aime pas catégoriser. Mais l’évolution d’une entreprise passe par plusieurs étapes. Parce que la réussite se veut dans la durée. Elles ont passées le cap de Start-up aujourd’hui. Elles sont les Start-up , venues des Tic.

L’entrepreneuriat au Cameroun

 

 

Avant de parler des « réussites » en termes d’économie numérique. J’aimerais qu’on soit d’accord sur la définition donnée à l’entrepreneur : l’acteur majeur d’un développement économique.

Pour cela, je prendrais celle (la définition) de l’entrepreneur Schumpétérien. L’entrepreneur selon Schumpeter, est de bouleverser la stabilité d’un marché. C’est celui qui apporte une innovation sur tous les pans:

  1. Fabrication d’un bien nouveau, c’est-à-dire encore non familier au cercle des consommateurs, ou d’une qualité nouvelle d’un bien.
  2. Introduction d’une méthode de production nouvelle, c’est-à-dire pratiquement inconnue de la branche intéressée de l’industrie
  3. Ouverture d’un débouché nouveau, c’est-à-dire d’un marché où jusqu’à présent la branche intéressée de l’industrie du pays intéressé n’a pas encore été introduite, que ce marché ait existé avant ou non.
  4. Conquête d’une source nouvelle de matières premières ou de produits semi-ouvrés
  5. Réalisation d’une nouvelle organisation, comme la création d’une situation de monopole (par exemple la trustification) ou l’apparition brusque d’un monopole.»(Théorie de l’évolution économique, édition Dalloz, traduit de l’allemand par Jean-Jacques Anstett, page 95).

L’économie numérique est par définition mère de ce type d’entrepreneur. Au delà des différentes considérations, elle arrive à repenser une société, une organisation du travail, une manière de vie. Mettons une autre délimitation, ceci est fait pour qu’on soit bien d’accord sur mes choix plus que d’autres.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UNE START-UP ET UNE ENTREPRISE?

 

Pour comprendre ce concept, que de mieux de convoquer un exemple de ce passage startup à entreprise : Oussama Ammar de TheFamily. La différence selon lui, se situe au niveau des objectifs à atteindre. Selon Oussama Ammar, une startup cherche son business model et une entreprise applique un business modèle. Un cherche comment gagner sa vie et l’autre gagne déjà sa vie.  Cette etape à la startup ne doit pas prendre autant de temps.

La startup aura pour objectif de : se faire connaitre, avoir ses premiers clients, fidéliser ses premiers clients, trouver un bon mode de revenue. Tandis qu’une entreprise aura les objectifs : optimiser les revenus, augmenter les parts de marché, élargir sa clientèle cible, améliorer son image de marque.

Le top 13 des Startups qui viennent de projets 

 

Cette énumération est exempt de tout classement. Ils ont commencé par les conférences, les formations, la presse. Ils sont passés du numérique (présentant leurs projets sur le numérique) au réel et tiennent bon.

Nous faisons aucun classement. Ce sont des starts-up qui génèrent une clientèle:

IMX System

Kiroo’o Games

Kwizzi 

Kerawa

Chip’s Line

Sharafrique

ODB

Ebène Duta

Morio Consulting

Creative cake Design

Rapid Ticket

Varified

Au letch

*Nous avons mi la plupart des startups, exclusivement les liens des promoteurs  que nous avons pu trouver. Sinon, vous pouvez les retrouver sur leurs pages respectives.