Easylight, un software qui buggue.

Hello vous ! Une lettre d’un Bloggueur IT qui fait froid au dos…Entre innovation technologique et sécurité informatique, il n’ y a qu’un pas. Le chemin est encore long au Cameroun. Pour lutter contre les questions d’affluence dans les agences, la compagnie nationale d’électricité camerounaise crée une agence en ligne.

Il donne le privilège d’accueillir les clients abonnés . L’ ambition est d’en faire une  Agence disponible 24h/24 et 7j/7 en toute « sécurité ». « Vous pouvez y accéder où que vous soyez à travers le monde.Vous trouverez des services vous permettant de mieux suivre notre relation client. »

Allons voir ce qui buggue….

Monsieur le Directeur Général,

lettreAES

Cette lettre ouverte je l’ai rédigé depuis bien des lustres, mais c’est la une de l’actualité de ces dernières heures qui m’a sorti de ma cage (AES cède ses parts …). Après avoir eu la confirmation de cette information sur votre site, je ne savais si je devais me réjouir de cette nouvelle ou non car il y a dix ans je saluais l’arrivée de AES mais avec le temps ce sentiment s’est inversé.

Aujourd’hui j’ai mis de côté les plaintes sur les coupures, délestages et autres poteaux qui tombent (nous sommes déjà habitués)… mais je soulèverai tout un autre problème : La sécurité. Si je m’en tiens aux règles établies dans votre (ex?) je pense que vous y accordez une importance particulière, du moins en ce qui concerne la protection physique des employés, partenaires et clients.

J’avais découvert des failles de sécurité sur votre nouvelle agence en ligne Easy Light et après avoir aussi parcouru le site de AES Sonel, l’expression « même pipe, même tabac » …

Capturej

Lire la suite…