Les développeurs camerounais en meeting!

On est le 30 Novembre 2013. Nous sommes à Bano Palace. Plusieurs développeurs ont répondu présents à l’appel lancé par Joseph Abena.

La conférence commence avec une présentation benchmarkée. Pas d’appréhension, elle n’est pas l’apanage d’une marque qui veut se positionner. Joseph Abena rassure. Il y va de sa propre initiative pas celle de Yoomee. Quoique Mtn voulait soutenir l’événement.

Les principaux orateurs parlent de solidarité d’ailleurs. Les exemples sont cités:  Sénégal, Cote d’ivoire. Rien n’a été fait, qui ne peut être fait ici. De plus,  il faut dépasser les clivages, les différences de communautés: les GDG, les UbuntuCM, les Java, les Windev. Ils parlent des opportunités dans notre milieu de se constituer en association. « Il faut construire l’avenir du développeur » Le débat est lancé. Pas de faux semblant.

Toutes les communautés prennent la parole. Une seule idée ressort. Au delà des clivages liées aux corporations qui nous sponsorisent, le développeur est d’abord un camerounais. Faudrait avoir une identité. Faudrait avoir une plateforme où le gouvernement peut nous identifier. Il faut marcher en groupe. Il faut faire prévaloir notre métier. Sous des airs d’ordre national ou d’associations, on évite de parler de rassemblement des développeurs du Cameroun (RDPC).

Allez, les développeurs camerounais ont amorcé le pas. Voudriez-vous les rejoindre? Qu’en pensez-vous?

Euh… Nous on marre que vous développiez sans vous faire connaitre hein?

Alors adhérez au groupe Développeurs Camerounais sur Facebook

Ou suivez-nous sur notre page, nous mettrons en avant vos projets!