L’hôpital de Bonassama et sa nouvelle technologie SOPHIA contre le cancer

Sophia Genetics, l’entreprise spécialiste dans la médecine basée sur les données, a dévoilé aujourd’hui depuis la Réunion Annuelle du Collège Américain de Génétique et de Génomique Médicale(ACMG)  à Phoenix, la liste des hôpitaux africains qui utiliseront dès à présent SOPHiA.

Pour rappel,  l’entreprise suisse Sophia Genetics  aide les hôpitaux à analyser les données génétiques générées par le séquençage de l’ADN des patients. En effet, la plateforme mise sur le « machine learning » pour faire avancer le temps de délivrance d’un diagnostic.Des algorithmes pour identifier les particularités de chaque patient. Pour ce faire, elle propose une plateforme Sophia DDM, à des hôpitaux. Ces derniers produisent dans leurs laboratoires l’information génomique de leurs patients par séquençage ADN, puis soumettent ces données aux algorithmes de Sophia Genetics. Ainsi, ils peuvent récupérer et caractériser les altérations génomiques propres à chaque patient. .

 

C’est aussi un centre de partage de données , mais surtout évitant les évacuations sanitaires. Les données que lui fournissent les hôpitaux sont confidentielles et sécurisées par Sophia Genetics. Mais, via sa plate-forme ouverte, les spécialistes sont incités à partager leurs savoirs dans le pronostic ou dans l’interprétation d’une altération. Le  but est d’ici 5 ans, de reperer et maitriser le cancer aussi vite.

L’Hôpital du District de Bonassama à Douala, , ainsi que nombre d’hopitaux en Afrique* ont adopté SOPHiA pour, quelle que soit leur expérience des tests génomiques, être rapidement en mesure d’analyser des données génomiques. Ceci afin d’identifier des mutations à l’origine de maladies dans le profil génomique de leurs patients et décider des soins les plus appropriés. En tant que nouveau utilisateur de SOPHiA, il rejoint un vaste réseau de 260 hôpitaux dans 46 pays, qui partagent des observations cliniques alimentant une base de connaissances biomédicales afin d’accélérer les diagnostics et les soins.

*Le Centre d’Oncologie Al Azhar à Rabat, Maroc ;Le Centre de Biologie de Riad à Rabat, Maroc ;
Le Laboratoire d’Analyses Médicales Les Oudayas, Maroc ;PharmaProcess à Casablanca, Maroc ;
ImmCell à Rabat, Maroc ;Le Centre de Protéomique et Recherche Génomique de Cape Town, Afrique du Sud 

Jolie acquisition!